JPentecôte 2012

Les jeunes professionnels de toutes la France se retrouvent à Paris, les 26, 27 et 28 mai pour le grand rassemblement de JPentecôte 2012.

Organisé par la Coordination des Jeunes Professionnels (CoJP), co-construit par de multiples mouvements, services et communautés et inscrit dans la démarche Diaconia 2013, le rassemblement est un temps fort pour la génération 25-35 ans.

Les jeunes professionnels vivent DIACONIA dans l'organisation comme dans le rassemblement.

Pendant ces 3 jours, ils prendront la parole et écriront le livre blanc des fragilités et le livre des merveilles.

Merci de diffuser l'invitation.

C'est une opportunité pour les jeunes professionnels de vos réseaux d'entrer dans la démarche Diaconia.

Ci-dessous, vous trouverez un mail à envoyer à vos réseaux et le tract en PJ.

 

 

cliquer pour lire le tract

 

Fraternellement,

Daniel Maciel

Coordination Nationale Diaconia 2013 

Description : Description : Description : cid:image004.jpg@01CD209C.64CC25A0Daniel Maciel, diacre - 06 45 75 02 96  - Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 


donnez-en-ligne
adherez-en-ligne
contactez-nous

Dieu est-il mort à Auschwitz ?

Il y a 70 ans, l’Armée rouge libérait le camp le plus emblématique de la barbarie nazie, découvrant l’horreur absolue. Depuis, la tragédie de la Shoah interroge la toute-puissance de...

"L'Inde sera freinée dans son développement tant qu'elle sera divisée religieusement", selon Obama

Mardi 27 janvier, à l'issue de sa visite de trois jours en Inde à l'occasion de la fête nationale du pays, le président américain Barack Obama a mis en garde le Premier ministre Narendra Modi...

On n’a pas tout essayé contre le chômage

Le titre de Benoît Fidelin, rédacteur en chef à Pèlerin, prend, à dessein, l’exact contre-pied d’une phrase prononcée par François Mitterrand le 14 juillet 1993, pour justifier son incapacité à enrayer le flot des inscriptions à ce que l’on appelait alors l’ANPE.

On n’a pas tout essayé contre le chômage

Le titre de Benoît Fidelin, rédacteur en chef à Pèlerin, prend, à dessein, l’exact contre-pied d’une phrase prononcée par François Mitterrand le 14 juillet 1993, pour justifier son incapacité à enrayer le flot des inscriptions à ce que l’on appelait alors l’ANPE.