Autour de la source et du puits

Relecture nationale, décembre 2010.

 

Autour de la source et du puits est le thème de la méditation proposée aux équipes pour l'année 2010-2011. A partir des comptes-rendus qui nous sont remontés, le Groupe de Relecture Nationale propose un article qui parait dans le Courrier et dont nous livrons ici de larges extraits.

 

Textes 1 et 2 du parcours biblique (Rebecca, la Samaritaine).

Ces deux récits nous ont invités à nous arrêter ensemble pour discerner la présence de Dieu dans nos vies, pour être plus attentifs à notre quotidien, à celui de nos proches...Et ainsi mieux donner du prix à toute existence.

 

Au départ, il y a une recherche, une soif, une attente, une pauvreté, un désir...

« L'histoire d'Abraham commence par « Quitte ton pays ». Le texte de Rebecca parle aussi de déplacement. Ce déplacement permet la rencontre de deux personnes : l'une qui prie près de la source pour que Dieu lui donne un signe, l'autre qui, au travers de son travail quotidien, offre sa générosité en actes.

 

Au cœur de tout cela, se révèle l'incroyable dimension de la liberté de l'humain face à Dieu.

Jésus demande de l'eau à la samaritaine, demande improbable d'un Rabbi juif à une samaritaine de « mauvaise réputation ».

« Jésus a besoin de cette femme, il est en demande, il a soif. Il provoque la relation, il la fait réagir. Elle s'interroge à partir de l'eau, à partir du fait d'avoir donné à boire à un homme, un étranger. Elle découvre alors qu'Il est quelqu'un d'autre. En plus, le message passe par une femme de mauvaise vie ! »

« Cette femme est en recherche, elle n'a manifestement pas su trouver l'amour, elle aussi a soif, elle a soif d'un amour sincère. Cette attente lui permet d'être à l'écoute, d'entendre. »

 

Et nous ?

La méditation des deux textes a provoqué des échanges riches. La relecture donne à voir un véritable entrelacement entre la Parole et la vie.

« Abraham choisit le plus vieux serviteur de sa maison pour sa mission : cela me fait penser à vous, les plus âgées de l'équipe qui vivez votre mission là où vous vivez. »

Souvent, nous faisons la comparaison à notre désavantage.

« Ai-je moi aussi ce désir de l'eau vive ? Quels sont mes préjugés ? »

N'avons-nous pas fait, nous aussi, l'expérience d'être rejoint par une parole incisive ? N'avons-nous pas fait aussi l'expérience d'une liberté donnée ?

« Je pense à ce compagnon d' « Emmaüs » lors d'une réunion sur la solidarité. Il disait que l'on n'avait pas le droit de laisser quelqu'un sur le bord de la route, dans la difficulté. Pour moi, nos échanges m'interrogent. Son amour de l'homme est si profond que je peux, par lui, découvrir Dieu.»

 

Une rencontre autour du puits comme dans le concret de nos vies :

Les comptes-rendus témoignent que nous prenons de plus en plus le temps de contempler les textes.

« Ce récit fait penser à un tableau. C'est le soir, une lumière douce dore le paysage, la chaleur est tombée, c'est l'heure de la fraîcheur, de l'abreuvoir et le doux murmure des dialogues, comme une prière. »

« Je repère l'importance de l'eau par tous les mots qui s'y rapportent ; puiser, bois et j'abreuverai, source, gorgée d'eau, désaltérer, faire boire, cruche, abreuvoir, puits... L'eau est donnée aux serviteurs, aux chameaux. Donner de l'eau, c'est donner la vie. Le texte insiste aussi sur la généalogie de Rebecca. Je vois un parallèle entre Rébecca et Marie ... »

Ce temps de contemplation est un chemin de découverte pour entendre la Parole. Et cette Parole peut devenir Bonne Nouvelle ... Dieu ne demande pas de choses extraordinaires !

« Je remarque l'humilité et la foi du serviteur. Il reste silencieux pour que le Seigneur lui parle. Conduit par le Seigneur, il rencontre cette femme : c'est bien le Seigneur l'acteur principal. »

« Jésus se dévoile en vérité à une femme. Ils font la vérité entre eux. Cette recherche de vérité fait de la Samaritaine un témoin.»

 

Et nous ?

Certains se laissent interroger dans leur qualité de rencontre

« J'ai vu dans ce texte un modèle de ce que devraient être nos rencontres. Le serviteur est judicieux : il choisit l'heure et la place d'une rencontre favorable. Puis, il prie Dieu de l'aider dans sa mission. Il est astucieux : il réfléchit aux moyens de reconnaître la future femme d'Isaac. »

Surtout, ces textes nous révèlent Dieu tout proche de nos vies, de "l'ordinaire" de nos vies.

« La femme rencontre Jésus dans un geste simple de la vie, puiser de l'eau. Je pense que nos tâches ordinaires, en les offrant, plaisent à Dieu. Jésus est là avec la samaritaine comme Il est toujours avec nous dans nos vies. Je ne le pense pas toujours. Il aime chacun de nous. Il nous guide. Il est miséricordieux et pardonne. »

 

Pour accomplir l'Alliance

Dans la méditation de ces textes, nous admirons le chemin humain par lequel l'Alliance se réalise ... Le serviteur, observateur silencieux a su reconnaître les signes ; Rébecca a su reconnaître le messager de Dieu ; la samaritaine, la réprouvée, a su reconnaître en Jésus le Messie attendu. A chaque instant, ils sont debout, libres de se donner, acceptant l'exigence de la mission. Et la grâce leur est donnée en surabondance.

 

Et nous ?

Notre lien aux autres nous parait indissociable de notre lien à un Dieu d'amour.

« Rebecca était libre de refuser ou d'ignorer la demande d'un inconnu ; non seulement elle accepte, mais propose de l'héberger. Qu'en est-il de nos comportements vis-à-vis de l'inconnu, du "pas comme nous" ?

J'ai eu souvent, dans les moments les plus douloureux de ma vie, le sentiment que Dieu, comme dans la parabole, m'avait pris sur ses épaules : l'année où mon père est mort d'un cancer, c'est aussi l'année où j'ai rencontré celle qui allait devenir mon amie la plus chère : une amie qui me comprend et m'aime telle que je suis. »

L'eau jaillissante de l'Esprit de Dieu nous ouvre des chemins de vie, nous ouvre à la rencontre.

 

La Parole méditée vient- nos vies de croyants, aujourd'hui

Comme le serviteur, nous prions. Cette prière, nous en parlons comme d'une véritable intimité que Dieu nous offre.

« C'est par cette intimité avec le Christ que je peux entendre sa volonté, y voir plus clair dans ma vie, m'ouvrir à ses appels dans la confiance.

« Jésus dit : "Si tu savais le don de Dieu". Je ne le saisis pas toujours. Lors de la communion, je ne réalise pas toujours le don que Jésus nous fait, Lui, si grand, qui demeure en nous.

Des gens disent, je ne sais pas prier. Il suffit d'être là, dans le silence et la paix, avec Quelqu'un qui nous habite, être en communion avec l'Esprit. »

 

A partir du travail du groupe de Relecture nationale


 


donnez-en-ligne
adherez-en-ligne
contactez-nous

Au Népal, un puissant séisme a fait au moins une centaine de morts

Les secousses ont été ressenties jusqu’à New Delhi en Inde. À Katmandou, l’effondrement d’une tour historique aurait fait plusieurs victimes.

Attentat déjoué à Paris, le suspect mis en examen avant une marche blanche à Villejuif

Sid Ahmed Ghlam a été mis en examen vendredi pour un projet d’attentat contre au moins une église et pour l’assassinat d’une femme à Villejuif (Val-de-Marne).

Une marche blanche est organisée ce samedi 15 avril à Villejuif en hommage à Aurélie Châtelain, retrouvée morte dimanche peu avant l’arrestation de Sid Ahmed Ghlam, et en soutien à l’Église catholique.

L'Inde va-t-elle interdire les conversions ?

Le gouvernement de Narendra Modi relance le débat sur la mise en place d’une loi anti-conversion au plan fédéral. Mais le ministère fédéral des lois et de la justice a estimé le 15 avril qu’une...

L'Eglise éthiopienne, îlot de chrétienté dans la corne de l'Afrique

Tristement mise en lumière après l'assassinat de 28 chrétiens éthiopiens par Daesh, l'Eglise orthodoxe d'Ethiopie est la plus ancienne Eglise d'Afrique noire. Christine Chaillot (1), spécialiste...

Les catholiques ne céderont pas à la peur

Dans le contexte de tension et d’inquiétude créé par l’arrestation d’un terroriste présumé qui visait des églises catholiques dans le Val-de-Marne, mercredi 22 avril 2015, la Conférence des Evêques de France rappelle l’importance de ne pas céder à la peur et de poursuivre le dialogue interreligieux.

Déclaration de Mgr Santier après les attentats déjoués contre deux églises à Villejuif

Déclaration de Mgr Michel Santier, évêque de Créteil aux catholiques de son diocèse après les attentats déjoués contre deux églises à Villejuif, mercredi 22 avril 2015

Chrétiens et musulmans : le dialogue malgré tout

Non, nous ne sommes donc pas condamnés au choc des civilisations et à la guerre entre les religions. Le dialogue est possible même s'il doit être exigeant : le respect de la liberté religieuse doit être reconnue partout et pour tous.

Méditerranée, notre mer à tous

Dimanche 19 avril 2015, nous avons appris qu’un bateau avait chaviré au large des côtes libyennes avec plusieurs centaines de migrants à son bord. Une nouvelle tragédie, sans doute la pire hécatombe dans l’histoire récente de la Méditerranée.

Accueil familial : les vacances de Teddy

Chaque année, 2 000 enfants de milieux défavorisés sont accueillis dans une famille pour quelques semaines de vacances grâce au Secours Catholique-Caritas France. Un temps fort pour l'enfant, un soutien important pour sa famille et une expérience riche pour ceux qui accueillent.

- Actualité / , ,

Alep : le dilemme des chrétiens

La progression de groupes djihadistes vers la ville et les récents tirs de roquette visant spécifiquement les quartiers à majorité chrétienne accentue le sentiment d'insécurité et d'abandon des chrétiens d'Alep. La tentation du départ est de plus en plus vive. Caritas Alep poursuit toujours sa mission, mais jusqu'à quand ?

- Actualité / , ,

Pétition : quand l'Union européenne piétine ses valeurs humanistes en Méditerranée

Pétition : quand l

Face aux naufrages à répétition et la mort de milliers de migrants en Méditerranée, le CCFD-Terre Solidaire se mobilise et vous propose de signer cette pétition adressée au Président de la République
Monsieur le Président,
Le sommet extraordinaire qui s'est réuni ce jeudi 23 avril rassemblant les chefs d'Etats et de Gouvernements de l'Union européenne, n'a pas été à la hauteur du drame humain qui est en train de se jouer sous nos yeux en Méditerranée.
Pour la seule journée de dimanche, 800 personnes ont (...)

- Agir / , , ,

Sommet exceptionnel de l'Union européenne sur les migrants en Méditerranée

Sommet exceptionnel de l

Le CCFD-Terre Solidaire appelle le Président de la République à prendre des mesures à la hauteur de la situation
Les propositions des dirigeants européens qui viennent d'être dévoilées ce jeudi 23 avril ne sont pas à la hauteur du drame humain qui est en train de se jouer sous nos yeux en Méditerranée. C'est pourquoi le CCFD-Terre Solidaire a décidé de se mobiliser et d'interpeler le Président de la République pour lui demander de prendre très rapidement les mesures fortes qui s'imposent et de faire (...)

- Migrations / , , ,