La RSE

par Jean-Marie Deladerrière

 

Norme internationale ISO 26000 :

Responsabilité Sociale des entreprises (RSE),

Responsabilité Sociétale des organisations


Fruit d’un compromis en vue d’un consensus international, la norme internationale ISO 26000 sur la RSE (Responsabilité sociale  des entreprises) a été adoptée en novembre 2010. Cette norme propose un cadre pour définir la RSE des entreprises et organisations, des lignes directrices pour sa mise en œuvre par rapport à leurs parties prenantes.  Cette démarche de développement durable est une étape de plus dans la régulation internationale, dans la prise en compte des aspects sociaux et environnementaux dans le commerce international pour une concurrence plus responsable. La démarche, basée sur une « société de la confiance », est porteuse d’espérance avec des dimensions humaines et chrétiennes indéniables.

 

1° ) Qu’est-ce que la RSE ?


La RSE, responsabilité sociale (ou sociétale) des entreprises, des organisations (Entreprises, collectivités locales, administrations, associations, …), est un concept dans lequel les entreprises, les organisations, intègrent les préoccupations sociales, environnementales et économiques dans  leurs activités et dans leurs interactions avec leurs parties prenantes (Salariés, clients, actionnaires, collectivités locales, gouvernements, ONG, …),  sur une base volontaire. C’est  donc une extension de la responsabilité des entreprises à la fois ici et là-bas, dans tout leur  environnement et leurs relations.

 

2°) Responsabilité sociale ou responsabilité sociétale ?


Responsabilité sociale (Référence implicite aux droits sociaux) ou Responsabilité sociétale (Référence aux conséquences vis-à-vis de la société) ? Pour la norme ISO26000,  la communauté francophone a décidé d’utiliser le terme responsabilité sociétale, qui comprend cinq axes : responsabilité sociale, sociétale, environnementale, économique et gouvernance.


3°) Principes de la Responsabilité Sociale :


Ce sont les éléments fondamentaux qui devraient  nourrir  la ligne de conduite et le processus de prise de décision d’une entreprise, d’une organisation :

 

- Respect de la loi, des traités et conventions  internationalement reconnus

- Reconnaissance des droits des parties prenantes

- Responsabilité de rendre compte

- Transparence, conduites et comportements éthiques

- Développement durable, respect de la diversité

- Principe de précaution

- Primauté du respect des droits fondamentaux de l’Homme

 

5°) Pourquoi normaliser la RSE?


• Un enjeu de réputation, un   enjeu de gouvernance

• Une mondialisation croissante avec des impacts de plus en plus importants sur nos sociétés,

• Prise en compte des aspects sociaux et environnementaux dans le commerce international, et pas seulement les règles de l’OMC, et donc aide à fixer les règles d’une concurrence plus responsable.

• Lisser les différences culturelles à l’aide d’une référence internationale

 

6°) Le contenu de la norme ISO 26000


Après les définitions et principes, la norme permet d’identifier la responsabilité sociétale de l’organisation concernée, ses parties prenantes et les lignes directrices pour la mise œuvre des pratiques de RSE.


7°) Points de débat et limites


- La norme ISO 26000 contient des lignes directrices et non des exigences

- Démarche volontaire des organisations et des entreprises

- Pas d’audits de vérification : comment crédibiliser  les démarches de responsabilité sociétale engagées sur la base de l‘ISO 26000 ?

- Il a été convenu que la norme ne serve pas  de base à des actions en justice  

- La norme ISO 26000 n’a pas vocation à pallier les carences locales en terme législatif, réglementaire ou de contrôle régalien.


8°) Dimensions humaines et chrétiennes


A terme, la démarche visant à amplifier la responsabilité sociale des entreprises et des organisations est porteuse d’espérance :


- Extension de l’application des droits de l’Homme, extension des droits sociaux au niveau mondial, en particulier dans les entreprises

- Extension des dispositifs de régulation internationale, comportements commerciaux plus éthiques et plus équilibrés au plan mondial

- Le projet ISO26000 porte en lui l’idée de partage d’objectifs communs, de constructions communes, de participation au bien public, partout dans le monde, à tous les niveaux. Cette norme donnera les moyens de les organiser de façon concrète. Mais la vigilance demeurera une nécessité absolue pour en vérifier l’application.

- Des institutions économiques encore plus au service de l’Homme

- L’ISO2600 est basée sur une « société de la confiance » où des parties prenantes prennent réciproquement des engagements.

- Mise en œuvre étendue des principes de la doctrine sociale de l’Église (Bien commun, subsidiarité, participation, solidarité, …)

- Responsabilité commune dans la sauvegarde de l’environnement et de la Création

 

 

 

 

 


 


donnez-en-ligne
adherez-en-ligne
contactez-nous

Une vidéo de deux prêtres faisant des claquettes enflamme la Toile

La vidéo de deux prêtres américains ayant mis au point un spectacle de danse à claquettes a été visionnée par plusieurs centaines de milliers de personnes sur Internet.

Mgr Sako sanctionne des religieux ayant fui l'Irak

Il y a un mois, le patriarche des chaldéens, Mgr Louis Raphaël Sako, publiait un décret menaçant de suspension une douzaine moines et prêtres ayant fui l'Irak. Ils avaient jusqu'au mercredi 22...

Twitter, une “source diabolique”

Les propos du cheikh Abdul Aziz al-Cheikh, le plus haut dignitaire musulman d'Arabie saoudite, suscitent la polémique. “Twitter n'est rien d'autre qu'une source de mensonges diaboliques et de...

Mgr d’Ornellas : « Promouvoir une culture palliative »

Le blog Fin de vie a été lancé par Mgr Pierre d’Ornellas, le 23 octobre 2014. L’archevêque de Rennes est à la tête d’un groupe de travail récemment créé par la Conférence des évêques de France sur la fin de vie. Celui-ci a pour objectifs de promouvoir le dialogue et le « prendre soin global de […]

Lancement du groupe de travail et du blog « fin de vie »

Édité par la CEF dans le cadre du Groupe de travail sur la fin de vie, le blog www.findevie.catholique.fr est un espace de dialogue, ouvert aux internautes qui souhaitent éclairer leur réflexion sur les questions éthiques liées à la fin de vie. S’appuyant sur l’expérience vécue avec le blog « bioéthique », le blog sur la fin […]

Révolution dans l’Église ?

Mesure-t-on suffisamment le changement insufflé dans l’Église par le pape François ? Sans doute pas encore, selon Anne Ponce, directrice de Pèlerin.

Les recettes du bonheur du pape François

Comment être heureux ? Le pape François livre dix conseils pour parvenir au bonheur.

Ebola : « Le réseau Caritas fortement engagé contre l'épidémie »

Le virus Ebola est de plus en plus meurtrier : 9 000 personnes infectées et 4 500 morts au 21 octobre. Mgr Robert Vitillo, délégué de Caritas Internationalis auprès des Nations unies à Genève, tire la sonnette d'alarme sur les conséquences de ce séisme sanitaire.

- Actualité / , , , , , ,

Bidonville : démantèlement et amertume en Seine-Saint-Denis

Le 21 octobre, le plus ancien bidonville de Seine-Saint-Denis a été démantelé. Certains occupants ont été relogés, mais d'autres se sont retrouvés à la rue, suscitant l'amertume des bénévoles du Secours Catholique-Caritas France.

- Actualité / , ,

Haïti : les paysans, clé de voûte de la reconstruction

Haïti : les paysans, clé de voûte de la reconstruction

Près de cinq ans après le séisme, des milliers de haïtiens vivent toujours dans des conditions très précaires. Mais la situation s'améliore peu à peu grâce aux efforts des paysans, soutenus notamment par les partenaires locaux du CCFD-Terre Solidaire.
12 janvier 2010. Un séisme frappe Port-au-Prince, la capitale d'Haïti. Un lourd bilan : 300 000 morts, 250 000 blessés, 1,3 million de sans-abris, et plus de 600 000 personnes obligées de fuir la ville pour aller dans les campagnes. Près de cinq ans plus (...)

- Haïti / , , ,

Signez la pétition contre des multinationales Hors-jeu

Signez la pétition contre des multinationales Hors-jeu

Des multinationales hors-jeu : droits des populations et respect de l'environnement dans les pays du Sud
1138 ouvrier-e-s du textile morts dans l'effondrement du Rana Plaza au Bangladesh, déversement de déchets toxiques en Côte d'Ivoire, esclavage dans la filière des crevettes en Thaïlande, minerais du sang issus de la République démocratique du Congo, bananes « made in Jersey », etc. : les activités des multinationales dans les pays du Sud riment trop souvent avec violations des droits humains et (...)

- Des multinationales Hors-jeu