La RSE

par Jean-Marie Deladerrière

 

Norme internationale ISO 26000 :

Responsabilité Sociale des entreprises (RSE),

Responsabilité Sociétale des organisations


Fruit d’un compromis en vue d’un consensus international, la norme internationale ISO 26000 sur la RSE (Responsabilité sociale  des entreprises) a été adoptée en novembre 2010. Cette norme propose un cadre pour définir la RSE des entreprises et organisations, des lignes directrices pour sa mise en œuvre par rapport à leurs parties prenantes.  Cette démarche de développement durable est une étape de plus dans la régulation internationale, dans la prise en compte des aspects sociaux et environnementaux dans le commerce international pour une concurrence plus responsable. La démarche, basée sur une « société de la confiance », est porteuse d’espérance avec des dimensions humaines et chrétiennes indéniables.

 

1° ) Qu’est-ce que la RSE ?


La RSE, responsabilité sociale (ou sociétale) des entreprises, des organisations (Entreprises, collectivités locales, administrations, associations, …), est un concept dans lequel les entreprises, les organisations, intègrent les préoccupations sociales, environnementales et économiques dans  leurs activités et dans leurs interactions avec leurs parties prenantes (Salariés, clients, actionnaires, collectivités locales, gouvernements, ONG, …),  sur une base volontaire. C’est  donc une extension de la responsabilité des entreprises à la fois ici et là-bas, dans tout leur  environnement et leurs relations.

 

2°) Responsabilité sociale ou responsabilité sociétale ?


Responsabilité sociale (Référence implicite aux droits sociaux) ou Responsabilité sociétale (Référence aux conséquences vis-à-vis de la société) ? Pour la norme ISO26000,  la communauté francophone a décidé d’utiliser le terme responsabilité sociétale, qui comprend cinq axes : responsabilité sociale, sociétale, environnementale, économique et gouvernance.


3°) Principes de la Responsabilité Sociale :


Ce sont les éléments fondamentaux qui devraient  nourrir  la ligne de conduite et le processus de prise de décision d’une entreprise, d’une organisation :

 

- Respect de la loi, des traités et conventions  internationalement reconnus

- Reconnaissance des droits des parties prenantes

- Responsabilité de rendre compte

- Transparence, conduites et comportements éthiques

- Développement durable, respect de la diversité

- Principe de précaution

- Primauté du respect des droits fondamentaux de l’Homme

 

5°) Pourquoi normaliser la RSE?


• Un enjeu de réputation, un   enjeu de gouvernance

• Une mondialisation croissante avec des impacts de plus en plus importants sur nos sociétés,

• Prise en compte des aspects sociaux et environnementaux dans le commerce international, et pas seulement les règles de l’OMC, et donc aide à fixer les règles d’une concurrence plus responsable.

• Lisser les différences culturelles à l’aide d’une référence internationale

 

6°) Le contenu de la norme ISO 26000


Après les définitions et principes, la norme permet d’identifier la responsabilité sociétale de l’organisation concernée, ses parties prenantes et les lignes directrices pour la mise œuvre des pratiques de RSE.


7°) Points de débat et limites


- La norme ISO 26000 contient des lignes directrices et non des exigences

- Démarche volontaire des organisations et des entreprises

- Pas d’audits de vérification : comment crédibiliser  les démarches de responsabilité sociétale engagées sur la base de l‘ISO 26000 ?

- Il a été convenu que la norme ne serve pas  de base à des actions en justice  

- La norme ISO 26000 n’a pas vocation à pallier les carences locales en terme législatif, réglementaire ou de contrôle régalien.


8°) Dimensions humaines et chrétiennes


A terme, la démarche visant à amplifier la responsabilité sociale des entreprises et des organisations est porteuse d’espérance :


- Extension de l’application des droits de l’Homme, extension des droits sociaux au niveau mondial, en particulier dans les entreprises

- Extension des dispositifs de régulation internationale, comportements commerciaux plus éthiques et plus équilibrés au plan mondial

- Le projet ISO26000 porte en lui l’idée de partage d’objectifs communs, de constructions communes, de participation au bien public, partout dans le monde, à tous les niveaux. Cette norme donnera les moyens de les organiser de façon concrète. Mais la vigilance demeurera une nécessité absolue pour en vérifier l’application.

- Des institutions économiques encore plus au service de l’Homme

- L’ISO2600 est basée sur une « société de la confiance » où des parties prenantes prennent réciproquement des engagements.

- Mise en œuvre étendue des principes de la doctrine sociale de l’Église (Bien commun, subsidiarité, participation, solidarité, …)

- Responsabilité commune dans la sauvegarde de l’environnement et de la Création

 

 

 

 

 


 


donnez-en-ligne
adherez-en-ligne
contactez-nous

En Arabie saoudite, une nouvelle mosquée chiite attaquée par l’État islamique

Vendredi 29 mai, lors de la prière, un attentat à la voiture piégée devant la mosquée chiite d’al-Anoud, à Dammam, la capitale de la Province Orientale, a fait au moins quatre morts.

À Alep, au moins 45 civils tués dans des raids du régime

Samedi 30 mai, des raids aériens aux barils d’explosifs ont été menés par le régime syrien contre des secteurs de la ville d’Alep, toujours divisée en deux zones, l’une contrôlée par le gouvernement, l’autre par les djihadistes de l’État islamique.

Le Pakistan fait un premier pas contre les abus de la loi sur le blasphème

L’exécutif a mis au point un projet de loi qui sera présenté et discuté au Parlement.  Le projet de loi, préparé par le ministère de l’Intérieur et contrôlé par le ministère de la Justice, vise à...

La Mission ouvrière cherche un nouveau souffle

Moins ancrés dans le monde du travail, les mouvements d'action catholique ajustent leurs missions aux réalités sociales actuelles. La dernière rencontre remontait à dix ans. Du 23 au 25 mai, plus...

La liberté d’expression, thème du pèlerinage du monde des médias 2015

« La liberté d’expression, un absolu ? » C’est sur ce thème qu’une cinquantaine de personnes issues de la communication réfléchiront et prieront, le 30 mai 2015 à Paris. Mgr Castet, évêque de Luçon, apportera son éclairage. Pour sa 8e édition, samedi 30 mai 2015, le pèlerinage du monde des médias aborde la question de […]

Journée missionnaire mondiale 2015 : trois défis pour l’annonce de l’Evangile

A partir du message du Pape François pour la prochaine Journée missionnaire mondiale (18 octobre 2015), le Père Antoine Sondag, Directeur du Service national de la Mission universelle de l’Eglise (SNMUE), relève trois défis pour l’annonce de l’Evangile et dégage quatre points d’attention. Le message du Pape pour la Journée missionnaire mondiale (18 octobre 2015) […]

Le Panthéon et "ses saints laïcs"

Le 27 mai 2015, Pierre Brossolette, Geneviève de Gaulle-Anthoniz, Germaine Tillion et Jean Zay, quatre résistants, ont fait leur entrée au Panthéon. Benoît Fidelin, rédacteur en chef à Pèlerin, est intervenu sur le plateau de KTO pour en parler.

Le Panthéon et "ses saints laïcs"

Le 27 mai 2015, Pierre Brossolette, Geneviève de Gaulle-Anthoniz, Germaine Tillion et Jean Zay, quatre résistants, ont fait leur entrée au Panthéon. Benoît Fidelin, rédacteur en chef à Pèlerin, est intervenu sur le plateau de KTO pour en parler.

Webdoc : les jeunes et la doctrine sociale de l'Église

©Martin de Lalaubie Image extraite du webdocumentaire "Jeunes et engagés. Portrait d'une Église qui (se) bouge" - JPEG - 199.5 ko
©Martin de Lalaubie
Image extraite du webdocumentaire "Jeunes et engagés. Portrait d'une Église qui (se) bouge"
- Actualité / , , ,

Alimentation : la menace climatique

Dans les pays des partenaires du Secours Catholique-Caritas France, les conséquences des changements climatiques ne sont pas une chimère mais bien une réalité avec laquelle ils doivent composer.

- Actualité / , , ,

Ils veulent une gouvernance alternative des migrations

Ils veulent une gouvernance alternative des migrations

Dans un contexte marqué par les naufrages en Méditerranée, le CCFD-Terre Solidaire et l'OCU (Organisation Pour une Citoyenneté Universelle) ont organisé une rencontre internationale pour tenter de faire émerger des alternatives en matière de gouvernance mondiale des migrations. Environ 160 personnes de plus de 30 organisations partenaires et alliées ont participé au colloque qui s'est tenu le 22 et 23 mai 2015 à la Maison de l'Amérique Latine à Paris.
Les organisateurs avaient choisi d'organiser cette (...)

- Projets internationaux / , ,

Le volontariat, partir à la découverte de la solidarité internationale

Le volontariat, partir à la découverte de la solidarité internationale

A la suite de diverses expériences personnelles ponctuées de plusieurs voyages, Marine Launier décide de s'orienter vers des projets en faveur du changement social. Six mois auparavant, elle entame au Pérou un volontariat décisif dans son parcours.
De retour en France, Marine s'implique dans plusieurs associations, dont le CCFD-Terre Solidaire. Elle prospecte en vue d'un nouveau voyage en Amérique latine, d'abord pour consolider son expérience sur le terrain mais aussi pour devenir bilingue en (...)

- La vie de l'association / ,