Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Discours d'ouverture de la présidente, Hélène Mercier

Quelques extraits du discours prononcé par la présidente de l'ACI devant les 800 participants de la rencontre nationale lors de la cérémonie d'ouverture

Pour entrer dans la maison ACI il nous a fallu passer une porte, d’abord comme un invité, puis comme un invitant… mais cette maison a de multiples portes.

Et cela change l’horizon : il y a de nombreuses demeures dans la maison du Père, non pas seulement des demeures au ciel, celles où sont les saints que nous fêtons aujourd’hui, mais aussi des demeures ici aujourd’hui et demain.

Quelles sont les portes que nous privilégions, celles que nous désirons traverser ?

En ACI nous proposons la porte de la relecture de vie, mais aussi de la méditation de la parole de Dieu, ou bien la porte de l’action… l’important c’est de passer la porte… pour retrouver tous ceux qui en choisissent une autre, dans la seule Espérance de participer à construire le Royaume de Dieu avec les frères et sœurs qui nous sont donnés en ce temps, dans nos milieux de vie, dans ce monde où nous sommes envoyés, dans cette Maison commune où nous sommes conviés.

(…)

Nous pourrons nous ouvrir pendant ces trois jours, à une autre parole, celle des autres, celle de Dieu : cela nous fera emprunter d’autres portes, des chemins nouveaux car pour habiter la maison commune, pour participer à cette création il nous faut faire du neuf, changer de direction.

L’enjeu est le vivre ensemble et c’est, comme le dit avec justesse Véronique Margron « avoir une vie bonne avec et pour d’autres, dans des institutions justes, dans la mesure où je me soucie des autres et d’une société plus juste, pour que les autres aient aussi une vie bonne. »

Nous pouvons, créés à la ressemblance de Dieu, être créateurs pour rendre cette maison accueillante et fraternelle dans toutes ses composantes, à la place où nous sommes.

(…)

Nous sommes là pour regarder, penser, partager, prier, inventer, créer, susciter, expérimenter, vivre… et il y a sûrement beaucoup d’autres occurrences à citer… pour nous mettre dans les pas de ce Jésus de Nazareth qui nous offre d’être des vivants !